Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /customers/c/b/6/explorando.be/httpd.www/libraries/redcore/database/sqlparser/sqltranslation.php on line 937 Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /customers/c/b/6/explorando.be/httpd.www/libraries/redcore/database/sqlparser/sqltranslation.php on line 952 De l'importance de bien s'hydrater

ExploRando - Convivialité, Nature, Détente

De l'importance de bien s'hydrater

 La photo est là pour un clin d’œil plaisir, mais cet article insiste bien sur la nécessité de boire de l'EAU

Pas facile de savoir quand boire, et surtout combien boire d’eau pendant une journée de randonnée…

La plus part du temps : on ne boit pas assez !!!

La principale raison, quand on a quand même de l’eau avec soi, est que l’on ne peut pas se fier uniquement à ce que nous dit notre corps.

Et les effets peuvent être immédiats : gorge sèche, sentiment de fatigue, maux de tête, contractures musculaires et crampes… Une bonne hydratation aide à bien éliminer vos déchets corporels ;-) A des stades un peu plus élevés la déshydratation peut facilement gâcher vos randonnées.

Bien s’hydrater, c’est donc boire suffisamment pour remplacer l’eau que vous perdez (en grande partie par transpiration) sans jamais atteindre un seuil de déshydratation trop élevé.

Mais quelle quantité ?

Si vous n’êtes pas sûr de trouver de l’eau pendant votre randonnée, emportez toute l’eau nécessaire. Ne comptez pas sur un seul point d’eau « hypothétique » pour faire le plein : les points d’eau peuvent sécher, être pollués...

Quand il fait chaud, il est facile de boire – on a en général envie d’eau, au moins pour éviter d’avoir la gorge sèche. Le problème est qu’il est souvent difficile de boire suffisamment pour remplacer l’eau perdue pendant la marche. Et même dans ce cas, il faut souvent se forcer à boire de l’eau !

Quand il fait froid, le problème est que l’on a rarement envie de boire (surtout de l’eau froide). On transpire moins que par temps chaud, mais on transpire quand même. Et dans ce cas, il faut donc aussi se forcer à boire de l’eau !

La consommation recommandée habituellement pour un adulte en situation « normale » est d’environ 2 litres d’eau par jour.

En randonnée, plusieurs facteurs peuvent influencer vos besoins en eau : l’intensité de votre transpiration (liée à votre physiologie, à votre accoutumance aux climats chauds, aux efforts intenses), le climat (chaud, humide), l’intensité de l’effort, la longueur de l’effort. Et donc ? Ce qui est sûr, est que vous aurez besoin de consommer plus d’eau en randonnée qu’en temps « normal ».

Et donc un minimum de 2 litres pendant la randonnée (sans comptabiliser le début ni la fin de journée) semble un minimum raisonnable !

Quand boire ? Avant-pendant-après… Bref : tout le temps !

Et il vaut mieux boire régulièrement. De plus, l’eau est mieux absorbée par petites quantités. Un moyen assez fiable pour savoir où vous en êtes, est de contrôler la couleur de votre urine. Plus elle est foncée, plus vous êtes déshydraté.

Et en cette période où la météo se réchauffe enfin : ne vous faites pas surprendre les jours où il fait chaud. Il n’est pas rare de doubler voire de tripler sa consommation d’eau par rapport à une journée tempérée !!!

Santé !